cain

Herman Cain

 

Encore un discours de Herman Cain ?

Bien qu'il ne soit pas le candidat potentiel à la Présidentielle le plus connu, il profite en ce moment très largement du fait qu'il soit le seul à avoir réellement lancé sa campagne. 

Le Gouverneur Tim Pawlenty a bien annoncé sa candidature, mais comme la plupart des autres potentiels candidats, il travaille surtout en arrière plan, pour consolider sa base et ses réseaux. Ainsi, Mitt Romney, Haley Barbour, Michelle Backmann et bien d'autres jouent surtout sur des petites phrases, et construisent leurs réseaux de levée de fonds.

Pendant ce temps, Herman Cain est conscient qu'il a un réseau faible, et peu de donateurs fidèle. La raison est simple : il reste un outsider complet, il ne s'est présenté qu'une seule fois à une primaire Républicaine (pour le Sénat Fédéral) et est arrivé second.

Du coup, il est parti sur une stratégie qui a fonctionné dans de nombreux Etats en 2010 : celle des candidats TEA Party. Il cherche à se créer une base à travers de nombreux discours et un message clair.

Il se trouve donc pour le moment être le seul à enchainer les discours et les interview. 

Aujourd'hui, il s'en est pris directement aux médias "de gauche" (Liberals) en affirmant qu'ils ont une véritable peur de voir un "vrai homme noir" se présenter face au Président Obama. Selon lui, leur analyse est que si un homme noir, sous entendu "non-métis", représentait le Parti Républicain, la population noire (qui vote massivement pour le Parti Démocrate depuis les années 1980) se détournerait de la gauche et voterait à droite. 

Il a aussi affirmé que "ce n'est pas parce que le premier Président noir a été à ce point mauvais que les Américains refuseront de voter à nouveau pour un noir".