Barack Obama

 

La famille, institution millénaire et fondatrice de notre civilisation est attaquée aussi bien France qu'aux États-Unis.

 

Un individu d’épanouit en premier lieu dans sa famille, avec ses amis... Certains ont souvent tendance à oublié que la famille est le premier lieu où l'enfant apprend l'ordre, le respect, l'autorité, la coopération... et ce au quotidien. L’Etat ne pourra jamais remplacer cela ; au delà du fait qu'ils ruinent notre économie, un système fortement redistributif de richesses au nom de la « solidarité nationale » ne remplacera jamais l’attention de la famille dont nous avons besoin.

 

Pendant que de ce côté-ci de l'Atlantique le gouvernement Valls s'affaire à démolir la famille à petit feu, les € 700 mns d'économies faites sur le dos des famille dans le budget 2015 en témoigne

 

De l'autre côté d'autres attaques ont également lieux contre l'institution familiale. Petit à petit le mariage entre deux personnes du même sexe gagne du terrain ; bien que des études scientifiques et les expériences nous montre que le mariage traditionnel est meilleur pour les enfants. L'Obamacare s'attaque à la liberté de conscience religieuse des individus.

 

Loin d’apaiser les tensions et de rassembler la nation le président Obama se montre sournois en ce domaine. Ses attaques pernicieuses contre la religion sont une première. Ainsi, il devient le premier président à faire une intervention au Planned Parenthood (plus grand avortoir des États-Unis) au nom évocateur : « Thank you, Planned Parenthood. God bless you »... Le président Obama s'est aussi vu refusé par le Vatican trois nominations d'ambassadeurs, tous pro-choice... la liste des provocations du président Obama est encore longue, hélas...

 

S.F