Le Dakota du Sud est un État républicain. Depuis 1964 il vote pour le candidat républicain à l'élection présidentielle, et depuis 1974 il élit un gouverneur républicain. Pour autant, et ce depuis 1962 il envoie à chaque élection soit un représentant ou un sénateur à Washington. Pour ces élections il s'agit justement d'un siège détenu par un démocrate qui est remis en jeu. Celui de Tim Johnson élu depuis 1996, à l'issue de son troisième il décide de ne pas se représenter.

 

Mike Rounds

 

Trois candidats briguent le poste. Mike Rounds (gouverneur de cet État de 2002 à 2010) pour le Parti Républicain et Rick Weiland pour le Parti Démocrate. L'ancien sénateur Larry Presseler est aussi dans la course. Il a représenté le Dakota du Sud au Capitole de 1979 à 1996; présenté comme indépendant il est crédité d'environ 18% des suffrages. Weiland obtiendrait 28% des voix, ce devrait être en toute logique M.Rounds qui l'emporterait avec 40% des voix selon les sondages.

 

S.F