Je suis un inconditionnel de la démocratie, le pouvoir du peuple, par le peuple et pour le peuple, même si le choix n’est pas le mien… Il ne faut rien dramatiser, les Etats-Unis sont une fédération décentralisée et appliquent la séparation des pouvoirs. C'est-à-dire que ce n’est pas demain la veille que Barack Obama ou le Parti Démocrate pourront interdire les armes par exemple. Tous les spécialistes des Etats-Unis savent que les décisions prise par le gouvernement et qui s’appliquent à la société ne peuvent être appliquées que si elles sont le fruit d’un large consensus.

Au niveau international, les officiers de l’armée et par exemple le général Petraeus reste en poste et la stratégie ne changera pas totalement du jour au lendemain. Il va bien falloir que Barack Obama, maintenant qu’il est élu, mette à jour sa stratégie, on ne vit pas dans un monde où « tout le monde est beau et gentil », discuter avec tout le monde c’est bien, mais est-ce que cela résout les problèmes ?  

J’ai toujours été pragmatique, je jugerai les actions de l’administration Obama sur pièce, en souhaitant le meilleur pour l’Amérique et le monde.

EC, en direct de Lock Haven, PA