Alors que le débat sur l’opportunité de la libération de l’Irak n’est toujours pas éteint, il nous a semblé nécessaire de faire un point sur la situation de l’Irak et de ses Forces de sécurité aujourd’hui.

Une très bonne nouvelle est passée inaperçue ces dernières semaines. La production pétrolière irakienne a dépassé son niveau d’avant la guerre de 2003, de plus grâce aux modernisations et à l’ouverture de partenariats avec des entreprises privées, la production est en plein boom et il est prévu qu’elle double en 2008.

Vu le cours actuel du pétrole, l’Irak dégage des très forts surplus de ses revenus pétroliers (estimés à 30 milliards de dollars en 2007). Cela va permettre l’indépendance totale de l’Irak, qui ne sera plus une charge pour les contribuables américains. Cela va permettre de financer la reconstruction. Cela va permettre aussi de financer la modernisation attendue de l’Armée irakienne.

Nous vous renvoyons au site consacré à l’ordre de bataille de l’Armée irakienne concernant les détails. Par rapport à notre dernier point, quels sont les principales évolutions ?

Au niveau de l’organisation, l’Armée irakienne regroupe désormais 16 divisions plus des Forces d’opérations spéciales dont les effectifs sont l’équivalent d’une division supplémentaire. Nous vous avions déjà parlé de 13 divisions, une supplémentaire est prévue pour le sud de Bagdad (15e), elle sera formée à partir de la 8e division (Al Kut) et de la 6e division (Bagdad).

Deux autres divisons (16e et 17e) sont en cours de formation dans la région kurde, ce sont des divisions qui étaient rattachées au Gouvernement régional kurde et qui à la suite d’accords politiques sont transférées au Gouvernement irakien (le Gouvernement régional kurde dispose d'une force armée connue sous le nom de Gardes régionaux kurdes ou Kurdish Regional Guards, qui sont aussi appelés Peshmerga, mais ceux-ci ont uniquement un armement léger et le transfert sous l'autorité irakienne va de paire avec le rééquipement de ces unités) .

Soldats_irakiens_avec_M_16

La brigade de la Garde présidentielle est en cours d’équipement et d’entraînement. Cette unité et d’autres ont touché des fusils américains M-16, et l'équipement standard de l'Armée irakienne tend à devenir américain du dernier cri. Il est clair que l’objectif des Irakiens et de leurs conseillers américains est à présent de construire des forces armées modernes qui dispose de tous les avantages de la haute technologie.

Nous vous présenterons la suite des évènement militaires de la guerre contre la terreur sur ce blog.

Eric Cunat