econ_top

Que ce soit chez les Démocrates ou en France, il est plus que commun de dire que le bilan de George W Bush est catastrophique. Ca doit être comme cela qu'ils justifient le fait qu'il a été le président élu avec le plus de voix dans l'histoire des Etats Unis ! Si toutes ses actions n'ont pas été un succès, il ne faut pas oublier que cet homme est un entrepreneur à succès. Le Texas avait connu, à l'époque de sa gouvernance, sa plus grande croissance depuis longtemps. Imaginer qu'un tel homme puisse avoir échoué lamentablement dans son poste de Président des Etats Unis est tout simplement ridicule. C'est ce que nous allons tenter de démontrer dans cette nouvelle série d'articles Le bilan de George Bush. Bilan provisoire bien entendu, puisque deux ans s'écoulerons encore avant la fin de son mandat.

croissanceL'information est tombée il y a deux jours. Le mois de décembre 2006 s'est terminé avec une création de plus de 167.000 emplois sur le territoire Américain. C'est un reccord, portant à plus de 7,2 millions le nombre total d'emplois créés par l'économie Américaine depuis Août 2003. Ils se retrouvent ainsi avec la plus forte croissance du nombre d'emplois, proportionellement, de l'ensemble du G-7 ! Il est a noter qu'avec ce chiffre de 7,2 millions, ce continent de seulement 300 millions d'habitants a créé plus d'emplois que l'Europe (450 millions d'habitants) et le Japon (150 millions d'habitants )réunis ! Les Etats Unis n'avaient pas connus une telle croissance depuis plus de quarante ans. Et le taux de chômage a battu son reccord historique en tombant à 4,5%.

L'une des plus virulentes critiques à l'égard de Bush était cependant une augmentation rapide et inquiétante du déficit budgétaire suite à son arrivée. Le lancement d'une politique de réduction fiscale dès 2001 aurait pu être gérée facilement, et absobée par la croissance. Cependant, l'attaque du 11 septembre a rendu obligatoire une politique étrangère fondamentalement différente de celle réalisée auparavant par Bill Clinton. La guerre contre le terrorisme a ainsi nécessité le renforcement des organisations de contre espionage et de lutte contre le terrorisme telles que la CIA ou la NSA. Et les stratégies de guerre n'étant plus les mêmes, le coûts militaire a augmenté exponentiellement. Et c'est pour cela que Bush a pu être critiqué pour sa gestion du budget. Pour les Démocrates, aucune diminution d'impôts n'auraient du avoir lieu.

On en voit aujourd'hui le résultat. Le nombre d'emplois créé augmente plus de deux fois plus vite que le nombre d'immigrants (Environ 80.000 immigrants par mois). L'économie se porte mieux que jamais, et aujourd'hui, George Bush peut envisager sereinement le retour à un budget équilibré, tout en ayant les moyens de conserver les baisses d'impôts et la guerre contre le terrorisme. Il est donc étonnant que les Démocrates puissent honnètement critiquer un président qui n'a pas connu huit ans de paix comme son prédécesseur.

Alors oui, une politique de déficit répugne un Libertarian comme moi. Mais il est des situations où l'on n'a pas le choix. Bush a assumé son objectif d'assainir et de relancer l'économie Américaine. Il y a réussit. Et il a dans le même temps répondu à la déclaration de guerre des Islamistes, cela entrainant ainsi des coûts nouveaux pour son programme. Il s'est battu sur ces deux front sans faillir, et il gagne avec une économie finalement en meilleure forme que jamais. Voilà ce qu'est le bilan d'un homme que l'on accuse de tous les torts...

Vous pouvez retrouver le détail du rapport économique de la Maison Blanche sur http://www.whitehouse.gov/infocus/economy/