mitt-romney-paul-ryan

 

Malgré l'avalanche d'attaques négatives et fausses à l'encontre de Mitt Romney et de son collistier Paul Ryan, le Parti Républicain bat des records de popularité. 37,6% des Américains se considèrent aujourd'hui comme Républicains, contre seulement 33,3% qui se considèrent Démocrates

En 2008, au moment de la vague en faveur du Sénateur Obama et de la gauche Américaine, 41,4% des Américains se considéraient Démocrates, contre seulement 33,8% qui se considéraient Républicains

Ce sondage est très important. L'intention de vote est volatile. Les sondages en faveur de Mitt Romney et du Président Obama compteront surtout à partir du mi-octobre, après les débats et au moment où les électeurs se rapprocheront de leur décision. Mais ce sondage est très important car il affiche l'appartenance politique des électeurs. Au-delà d'un simple vote, les Républicains ont un avantage de 3,8 points sur les Démocrates ! Si les indépendants se divisaient à 50/50 entre les deux candidats (malgré la forte impopularité du Président), alors le Gouverneur Romney sera élu. 

Ce sondage peut être lié à ce dernier publié aujourd'hui : 44% des Américains considèrent que le Président Obama est très à gauche (Liberal), et seuls 30% considèrent que Mitt Romney est très conservateur. Sachant que plus de 50% des Américains se considèrent comme Conservateurs, et moins de 18% se considèrent comme de gauche (Liberal), cette opinion Américaine est une très mauvaise nouvelle pour l'actuel Président.

Ces chiffres ne feront pas l'élection car le choix du vote de chaque individu est plus complexe. Une tendance décisive ne se verra que dans les prochaines semaines. Cependant, l'opinion des Américains sur leur appartenance politique et sur leur vision des deux candidats fait clairement pencher la balance en faveur de Mitt Romney. Une balance qui est aujourd'hui à l'exact inverse de la situation en 2008 à la même période.