Mitt-Romney-Campaigns-in--008

 

Les Etats-Unis sont aujourd'hui au bord d'une catastrophique crise budgétaire avec une dette publique fédérale qui dépasse les 100% du PIB Américain.

Mitt Romney propose une série de mesures pour restructurer l'Etat Fédéral et diminuer rapidement la dépense publique Fédérale afin de revenir à des budgets excédentaires. Il n'est hélas plus temps des demi-mesures aux Etats-Unis.

- En 2011, le budget Fédéral a représenté 24,3% du PIB Américain. Mitt Romney vise de ramener ce budget à 20% du PIB Américain. Ceci sera réalisé par une diminution d'environ 500 milliards de dollars de ce budget par an de 2013 à 2016.

- L'urgence de la situation oblige l'Etat Fédéral a prouver sa capacité à se réformer vite pour rassurer les marchés. Mitt Romney a pour objectif de présenter au Congrès Américain une loi de diminution de tous les budgets non-liés à la sécurité de 5% le jour de son investiture, le 20 janvier 2013.

Son objectif général est de mettre en place un Etat fédéral plus simple, plus limité et mieux pensé (simpler, smaller, smarter). Cela passe par plusieurs mesures phases :

I) L'Etat Fédéral doit cesser de financer ce qu'il n'a pas les moyens de payer

1) Supprimer la loi "ObamaCare", un plan de santé qui, selon la cour suprême Américaine, n'est en réalité qu'un gigantesque plan d'imposition des citoyens Américains.

2) Privatiser "Amtrak" : cette organisation gère des réseaux ferrés sur le territoire des Etats-Unis. Censée fonctionner dans l'objectif de faire du profit, la gestion actuelle laisse clairement à désirer et nécessite d'importantes subventions publiques que l'Etat Fédéral n'a plus les moyens d'apporter. Afin de l'obliger à changer ses fonctionnements internes et pour diminuer la dette, Mitt Romney compte privatiser "Amtrak".

3) Supprimer le "National Endowment for the Humanities", une agence fédérale soutenant principalement les "arts et sciences liées aux Lettres". Il s'agit d'un programme coûteux, que le gouvernement Fédéral n'a plus les moyens de financer et qui devrait être soutenu par des donateurs privés selon Mitt Romney.

4) Supprimer le "Title X Family Planning". Ce programme développé par le Président Richard Nixon a principalement pour objectif d'aider ceux qui le souhaitent à contrôler leur fécondité. Il s'agit d'un programme honéreux que l'Etat Fédéral n'a pas les moyens de financer dans cette crise actuelle de la dette.

5) Diminuer les aides internationales : face à leur crise budgétaire, les Etats-Unis sont obligés d'emprunter de l'argent pour participer aux dons internationaux. Les Etats-Unis augmentent donc leur dette pour donner de l'argent à d'autres pays (parfois même directement aux pays qui ont réalisé ce prêt !). Mitt Romney souhaite annuler toutes les aides internationales financées par de l'emprunt.  

II) Rendre le pouvoir aux Etats

Les Etats-Unis sont un pays bien trop large pour pouvoir espérer gérer efficacement l'administration de 330 millions d'habitants. De plus, il est difficile d'innover pour une organisation aussi large. Pour cette raison, une Présidence Romney verrait une forte décentralisation être mise en place, avec de nombreux pouvoirs rendus aux Etats de l'Union pour réaliser d'importantes économies par une plus grande efficacité locale.

III) Améliorer l'efficacité et l'efficience : là où le Gouvernement Fédéral doit agir, il doit faire un meilleur travail

1) Diminuer les gâchis et les fraudes, avec de plus forts contrôles

2) Aligner les salaires et autres rémunérations des salariés du public sur ceux des salariés du privé : actuellement, les salariés de l'Etat Fédéral sont rémunérés en moyenne entre 30 et 40% de plus que les salariés du privé à responsabilité et charge de travail équivalente. Les salaires du public doivent être alignés sur ceux du privé.

3) Supprimer "l'Acte Davis-Bacon" de 1931. Cet héritage du New Deal avait à l'origine pour objectif de garantir que les salariés travaillants sur un projet de construction publique devaient être rémunérés au strict minimum aux salaires moyens de l'endroit où se tient cette construction. Aujourd'hui, cet acte est principalement une arme dans les mains des syndicats pour s'assurer que des salariés travaillant pour un projet public seront toujours payés plus que des salariés qui travaillent sur un projet à destination du privé. Mitt Romney compte supprimer cet acte pour rétablir la parité entre public et privé, et compte ainsi faire des économies d'environ 10% sur les rémunations pour les projets de constructions publiques.

4) La diminution du nombre de fonctionnaires par le non-remplacement d'un sur deux : en ne remplaçant qu'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, Mitt Romney prévoit de diminuer le nombre total de fonctionnaires Fédéraux de 10%. Associé avec une réforme interne des méthodes de recrutement, son objectif est de recruter de nouveaux talents dans les administrations pour augmenter l'efficacité de l'Etat Fédéral

5) Accompagner l'ensemble des agences publiques pour augmenter l'efficacité et diminuer les coûts    

 

Retrouvez le programme détaillé (en français) de Mitt Romney sur le site officiel