Romney Colorado

"La raison pour laquelle nous sommes autant opposés à d'avantage d'impôts, ce n'est pas juste parce cela fait du mal à ceux qui les paient et détruit des emplois. C'est aussi parce que lorsque vous augmentez les impôts, vous ralentissez la croissance (...). Plus vous augmentez les impôts, moins il y a de croissance, et moins vous êtes en mesure d'avoir un budget équilibré."

 

 

Au cours de son discours de campagne du 2 août, Mitt Romney a principalement parlé des méthodes pour juger si un leader a eu les résultats escomptés ou non. Mitt Romney n'a pas eu à chercher bien loin : il propose de reprendre les critères que le Président Obama lui-même à proposé en 2008 pour juger sa future présidence : 

- Le nombre d'emplois existant dans le pays

- Le nombre de chômeurs et le nombre d'emplois "précaires"

- Le taux de chômage

- Le prix des maisons possédées

- L'état du déficit public

- Le revenu moyen des ménages

Nous reviendrons raidement avec une traduction détaillée de ces six points sur lesquels le Président Obama a demandé à être jugé il y a quatre ans.

 

De son côté, Mitt Romney a proposé 5 points par lesquels il espère compte arriver à un meilleur résultat que le PRésident Obama 2016 et 2020 s'il est élu Président des Etats-Unis :

1) L'indépendance énergétique de l'Amérique du Nord (pas seulement les Etats-Unis) en 2020.

2) Davantage de choix d'écoles où mettre les enfants pour des écoles de meilleures qualité grâce à la concurrence entre les méthodes d'enseignement.

3) Promouvoir le libre-échange mais en sanctionnant les Etats qui utilisent l'intervention de l'Etat pour altérer l'état du commerce international. La première cible ? La Chine, qui utilise l'intervention de l'Etat pour espionner, voler et copier illégalement les productions des entreprises Américaines. Le libre-échange doit être en particulier développé avec l'Amérique du Sud.

4) Diminution du déficit et budget au minimum à l'équilibre avec davantage de croissance et une diminution des dépenses

5) Promouvoir les petites entreprises plutôt que les gros groupes en diminuant les impôts sur les petites entreprises et en supprimant ObamaCare.