Les Démocrates ont joué sur l'argument de la dette Américaine au cours des nombreuses élections qui ont eu lieu entre 2001 et 2008 pour attaquer le Président Bush. Ils affirmaient que la dette créée par le Président Bush pour financer la guerre en Irak (notamment) était très dangereuse pour l'avenir des Etats-Unis.

Se retrouvant dans une situation difficile, le Président Bush a effectivement dépensé et créé de la dette, notamment au début de son premier mandat à la suite des attaques du 11 septembre. 

A la suite, le Président Bush a tenté de résorber le déficit autant que possible, pour arriver quasiment à l'équilibre en 2007. L'année 2008 a ensutie un peu plus creusé la dette avec l'arrivée de la crise financière. 

Aujourd'hui, le Président Obama aussi a un bilan sur la dette. Il affirmait lui-même que les dépenses de l'administration Républicaine étaient dangeureuses et dévaient cesser. Il fallait, selon lui, revenir à des principes de gestion saines. 

Voici le bilan comparé des deux Présidents :

  

577504_10151632868555288_1609725641_n

En moyenne sur l'ensemble de ses deux mandats, le Président Bush avait des recettes de 2.200 milliards de dollars (2.200.000.000.000.000 $) par an.

En moyenne, il en a dépensé 2.500 milliards (2.500.000.000.000.000 $) par an, augmentant la dette fédérale de 309 milliards de dollars (309.000.000.000 $) par an, soit 12,36% de ses recettes.

 

Le Président Obama a eu des recettes en moyenne de 2.100 milliards de dollars (2.100.000.000.000.000 $) par an, soit quasiment la même somme que le Président Bush malgré la crise.

Ses dépenses ont cependant été bien différentes : en moyenne 3.400 milliards de dollars (2.100.000.000.000.000 $) par an, augmentant la dette fédérale de 1.311 milliards de dollars (1.311.000.000.000.000 $) par an, soit 62,43% de ses recettes !

En proportion du revenu fédéral, le Président Obama a donc augmenté la dette Américaine chaque année cinq fois plus que le Président Bush ! 

 

Le Président Obama a ruiné les Etats-Unis en trois ans. La situation continue de s'aggraver. Les dépenses et la politique de direction de l'économie par l'Etat amène les Etats-Unis dans le mur. Plus que jamais, ce pays a besoin de l'élection de Mitt Romney le 6 novembre 2012.

 

www.MittRomneyFrance.fr