0328-trump-birther_full_600

Nous le pensions calmé, détrompez-vous. Donald Trump, businessman à succès qui possède également sa propre émission de télé-réalité The Celebrity Apprentice, revient à la charge en claquant la porte du Parti Républicain. Qui plus est, les médias américains rapportent qu'il s'est enregistré sur les listes électorales de l'Etat de New York en tant qu'indépendant.

Il y a plus d'une semaine, l'abandon forcé de son projet personnel d'un débat qu'il souhaitait organiser entre les différents candidats républicains aux primaires en vue de l'élection présidentielle de 2012 - et auquel tous les candidats républicains sauf deux (Gingrich et Santorum) avaient décliné l'invitation - fut à coup sûr la goutte d'eau qui fit déborder le vase.

"M. Trump dit depuis presque un an que s'il n'est pas satisfait du choix du candidat républicain, il pourrait concourir lui-même en tant qu'indépendant", a déclaré le porte-parole de l'intéressé, Michael Cohen.

"Ce changement d'affiliation politique préserve son droit de le faire, une fois achevée la finale de The Apprentice, en mai", a-t-il ajouté.

Souvenez-vous. Ce n'est pas la première fois que Donald Trump laisse planer le doute sur ses intentions. Il y a quelques mois, il avança l'idée de participer aux primaires du Parti Républicain pour ensuite renoncer à ses ambitions.

Si Donald Trump se lance dans la course en tant qu'indépendant, il se pourrait qu'il nuise à la candidature du républicain sortie vainqueur des primaires de 2012. Une candidature Trump serait susceptible de faire perdre des voix conservatrices au candidat républicain et ainsi offrir la victoire à Obama.

Pensez-vous que Donald Trump mettra ses menaces à exécutions ? Sera t-il au GOP ce que Ralph Nader fut pour le Parti Démocrate en 2000 ?