030511_moore

L'idéologue extrémiste de gauche Michael Moore s'est attaqué violemment hier au Président Obama.

Michael Moore, qui a soutenu l'actuel Président Américain très tôt dans la primaire Démocrate en 2008, a comparé l'action en Libye à l'opération "Iraqi Freedom" ("Irak Libre") lancée en 2003 par le Président Bush.

Pour M. Moore, le fait que, tout comme Saddam Hussein, Mouammar Kadhafi n'hésite pas à tirer avec des armes de guerre sur sa propre population (et donc qu'un génocide potentiel est en cours de route) n'est pas suffisant pour intervenir.

La gauche Américaine n'a pas changé depuis 2003. Alliée aux extrémistes internationaux, cette gauche soit-disant humaniste préfère voir des milliers de morts de la main de tyrans plutôt que de voir l'Occident défendre la démocratie et la liberté.

Pour le Président Obama, le risque est grand dans l'objectif de 2012. Soit il agit pour protéger une population entière pour s'assurer l'image d'un leader responsable aux yeux de l'opinion internationale et des électeurs modérés au risque de perdre sa base électorale, soit il n'agit pas et se décrédibilise.

Après plus d'un mois d'attentisme sur cette question, créant un fort courant de protestation à son encontre, le Président Obama a fini par choisir d'être responsable sur la question de la Libye, s'attirant la colère de la gauche qui l'a désigné face à Hillary Clinton en 2008.

Source : Fox News