Et Barack Obama commence à comprendre qui il y a derrière sa campagne...