story


Mike Huckabee et Mitt Romney sont devenus en quelques sortes les "meilleurs ennemis" de cette campagne. Depuis plusieurs semaines, en raison des sondages serrés entre les deux candidats Républicains, les piques verbales se sont succédées. Sans grande surprise, aujourd'hui fut la pire de ces journées.

196px_Mike_Huckabee_speaking_at_HealthierUS_Summit

La première est partie du camp de Mike Huckabee. Selon lui, il serait meilleur candidat que Mitt Romney car il a l'habitude de faire travailler les personnes ensembles quand Romney les vire. Dans cette attaque, Huckabee parlait du passé de Businessman de Mitt Romney. Ce dernier a passé de longues années de sa vie à racheter des entreprises en faillite, les restructurer et leur permettre de repartir sur les routes de la croissance.

Le camp Romney n'a donc pas mis longtemps pour riposter. Restructurer des entreprises pour leur permettre par la suite de se remettre à grandir, et embaucher des centaines de travailleurs, est-ce un mal ? Cette critique reflète, selon Mitt Romney, le manque criant de compréhension de l'économie chez Huckabee.

Puis, le chef de campagne de Huckabee a affirmé qu'il souhaitait "casser les dents de Mitt Romney". La réponse de l'intéressé : "He wants to knock my teeth out. Well, don't touch the hair !"

20070428_MI_015_LRG

Enfin, les critiques des journalistes ont fusé. Selon eux, Mitt Romney compte sur une dépense fantastique d'argent dans cet Etat pour gagner le Caucus de l'Iowa (dix millions de dollars pour ce seul Etat). De l'autre côté, ces mêmes journalistes affirment que Huckabee n'a pas manqué de financement car toute sa campagne sur les électeurs du GOP s'est faite en passant par les prêtres de paroisses pour encourager les Baptistes, majoritaires en Iowa, de voter pour lui. En fait, il semble qu'effectivement les associations et paroisses Chrétiennes aient parmis à Huckabee de ne pas avoir à dépenser d'argent dans cette campagne.

Pierre