Elections_2008_vraie_V2

apg_fthompson_070425_msContrairement à ce que certaines rumeurs laissaient penser, Fred Thompson, possible candidat à la Primaire Républicaine, devrait annoncer s'il participera à la course le 6 septembre prochain, le lendemain du débat sur Fox News.

Il ne devrait pas y avoir de grosses surprises. En bonne position dans les sondages, battu uniquement par Rudolph Giuliani alors qu'il n'est même pas officiellement candidat, Fred Thompson annoncera sa participation, et non sa résignation. Il peut cependant toujours y avoir une surprise.

Cette annonce, malgré tout assez tardive, devrait (encore) faire bouger certaines lignes dans cette primaire. En effet, le futur candidat stagnait déjà à 17% d'intentions de vote sans courir officiellement. Peut-il être le premier à menacer définitivement Rudy Giuliani ? Réponse dans quelques jours. Cependant, de nombreux doutes se créent déjà quant à un réalisme de cette candidature.

Avant l'arrivée de ce nouveau "gros", il semblait pourtant que la primaire Républicaine commençait à se structurer. Définitivement vaincu dans l'opinion, John McCain se retrouve en bien mauvaise position. Ayant perdu plus de quatre points d'intentions de vote en moins de trois semaine, le candidat se retrouve dans un engrenage infernal, dans lequel les Américains, voyant leur candidat s'effondrer, se détournent de lui, agravant ainsi sa chute. A l'inverse, Mitt Romney est en plein croissance. Parti de 11% avant le Ames Straw Poll, il se retrouve aujourd'hui au dessus de 14 (14,1%). Cela est toujours largement insuffisant pour avoir une chance de concurrencer Giuliani, mais si l'annonce de candidature de Fred Thompson ne permet pas à l'acteur de monter immédiatement de plusieurs points, le Mormon devrait lui voler sa place de second en peu de temps. Quand aux "petits candidats" Républicains, plus que jamais, leur situation semble difficile. A plus de sept points derrière John McCain, Mike Hukcabee rêve de s'accrocher. Et sous lui, tous les autres (Tancredo, Paul, Hunter, Gilmore et Brownback) rêvent d'une campagne présidentielle face au (à la) futur(e) candidat(e) Démocrate qui parait aujourd'hui impossible à atteindre.

http://www.imwithfred.com/


Source : USA Today


Elections_2008_v2