smith
Mr Pitt and Mrs Jolie...
Ou comment jouer les apôtres de l'intolérance bien que l'on soit... de gauche !


Nouvelle version, nouveau style ? Non non, ne vous inquitez pas. Le FFGOP ne se lance pas dans le people... Sauf quand le sujet mérite notre attention ! Si vous suivez ce genre d'infos, vous saurez sûrement que le couple Brad Pitt - Angelina Jolie va mal bla bla bla ... Bon, pas un scoop. L'affaire plus intéressante arrive lorsque l'on apprend que ce couple va définitivement se séparer. Et surtout, quand on regarde la raison de cette séparation, ça donne envie de creuser un peu plus. Il semblerait que les conjoints soient partis dans un débat passionné à propos de leurs candidats présidentiels préférés respectifs... En effet, le héros des Ocean's 11 (et ses suites) soutiendrait apparemment le modéré Barack Obama. Quand à sa compagne, elle espère voire l'extrémiste de gauche John Edwards prendre le pouvoir. Le débat inattendu, apparemment tenu en public, aurait tourné à un affrontement typique de deux militants opposés politiquement lors d'une soirée alcoolisée...

La conclusion est cependant assez révélatrice de certains états d'esprits. Apparemment excédée, Angelina Jolie aurait donc envoyé le contenu de son verre de vin dans le visage de son ex-compagnon, puis serait partie furax... Ce que j'aime dans le comportement des militants de gauche, c'est leur grande capacité à démontrer la compassion, la tolérance et le respect envers son prochain qu'ils aiment à s'auto-approprier...

Ce genre d'histoire, si vous recherchez bien, vous en entendrez tous les jours en réalité. Qui ne s'est pas déjà lancé dans un débat avec un militant de gauche (ou de la droite Française d'ailleurs) qui a dégénéré au bout de quelques temps ?

Mais ce genre d'état d'esprit est normal, psychologiquement, de la part de ces courants de pensée, extrémistes ou pas. Leur mentalité est encastrée dans l'idée qu'ils sont "le bien", et que la droite, les défenseurs du capitalisme, les Néo-conservateurs, les libéraux, nous ne sommes que "le mal". Du coup, dans leur état d'esprit, il n'est pas possible d'admettre avoir tord. J'irais même plus loin, il leur est pour eux évident que de s'emporter n'est pas quelque chose de grave puisqu'il est normal de perdre son sang-froid face à un "sale fasciste"... Pourquoi fasciste ? Parce que de droite voyons !!! Ou voire, comme dans le cas Pitt-Jolie, parce que oser ne pas être "assez à gauche" ! (Tiens, ça me rappelle la vie Française de tous les jours...)

Ce qui est important de remarquer, c'est que nous avons donc bien, en France comme aux USA, les mêmes extrémistes de gauches. Qu'ils s'appellent Angelina Jolie, John Edwards ou Olivier Besançenot... Rassurant ? certes pas... Mais toujours important à rappeler.

Pierre